DE FR
head_brust_Brustrekonstruktion

Correction de l’asymétrie mammaire

En réalité, la taille des deux seins n’est parfaitement égale chez bon nombre de femmes. Au cours de l’adolescence, il peut cependant arriver que les seins ne se développent pas de manière identique, causant une asymétrie mammaire plus ou moins prononcée. Lors d’un grand écart, le sein et parfois aussi le mamelon présentent une différence nette de forme et de taille.

Par contre, le sein tubéreux est considéré comme une malformation. Il s’agit ici d’un sein de forme étroite, l’expansion mammaire se déroulant vers l’avant, le mamelon se développant de manière disproportionnée. En outre, une poitrine tubéreuse tend à pendre exagérément.

Suivant l’ampleur de l’asymétrie mammaire ou de l’anomalie de forme de la poitrine, une correction de l’un ou des deux seins peut s’avérer nécessaire. Or, il n’existe pas d’intervention standard dans ce domaine, une fois que la procédure choisie dépend de facteurs individuels.  En général, plusieurs techniques sont combinées afin d’obtenir un résultat optimal. Pour rendre les deux seins aussi symétriques et naturels que possible, un recours à une réduction mammaire, un lifting, la pose d’implants en silicone ou même l’injection de graisse autologue est tout à fait possible. Des seins trop petits peuvent être traités par l’expansion du tissu cutané au moyen de prothèses spéciales (expander), remplacées ensuite par des implants en silicone.

Dans tous les cas, un entretien de conseil est nécessaire.

L’essentiel à retenir:

  • durée de l’intervention : 1 – 3 heures (selon l’ampleur) 
  • généralement sous anesthésie générale
  • en ambulatoire ou séjour stationnaire de 2 – 3 jours 
  • au moins une semaine d’incapacité de travail, selon la profession
  • port d’un soutien-gorge spécial pendant 6 semaines
  • reprise de l’activité sportive après 6 semaines
  • coûts : de 4’000 SFr. à 8’000 SFr.